Décès de Mme Marcelle Schoonheere veuve de Mr André Schoonheere notre historien local

Nous venons d’apprendre le décès de Mme Marcelle Schoonheere veuve de Mr André Schoonheere notre historien local et mère de Guy schoonheere qui continue toujours ses travaux sur l’histoire du château de Comines ; Guy passionné d’histoire comme son père est l’auteur d’un article très documenté sur le château de Comines dans les mémoires de Comines Warneton et le créateur d’une superbe maquette du château.

C’est Marcelle Schoonheere  qui a inauguré la Maison du patrimoine , vitrine de la culture et de l’histoire locale , qui porte le nom de son mari  Mr André Schoonheere le samedi 21 septembre 2002 à  l’occasion des journées du patrimoine.

inaugura

Samedi 21 septembre 2002 ,inauguration de la maison du patrimoine (à Gauche en  noir Mme Schoonheere)

schoo

schoon-2

 

 

Publié dans Actualité cominoise, histoire locale, maison du patrimoine | Laisser un commentaire

Comines Journées Européennes du Patrimoine Programme

 

dsc_1939-copier

Info Ville de Comines

La 33ème édition des Journées Européennes du Patrimoine aura lieu les 17 et 18 septembre prochains.
Elles ont cette année pour thème « Patrimoine et citoyenneté » ; une opportunité de découvrir les lieux et les monuments emblématiques où la citoyenneté s’est construite et dans lesquels elle s’exerce quotidiennement.

Au programme :

EXPOSITIONS

– « De la collégiale saint-Pierre à l’église Saint-Chrysole »
Samedi et dimanche de 14h à 18h
Maison du patrimoine, Comines
Exposition présentée du 6 septembre au 10 novembre , en partenariat avec le Musée de la Poupée et
du Jouet Ancien de Wambrechies et l’association « Les Amis de Comines »

VISITES LIBRES ET GUIDEES

– L ’hôtel de ville de Comines : « Au cœur de la vie administrative »
Visite libre le samedi et le dimanche de 14h à 18h
Visites guidées des bureaux du Maire et du Directeur Général des services, des Salons d’Honneur dans la configuration d’un Conseil Municipal le samedi et le dimanche à 15h
Sur inscription – Durée : 1h

– L’église saint-Chrysole de comines
Visite libre le samedi et le dimanche de 14h à 18h

– Musée de la rubanerie


rue des arts Comines (Belgique)
Visite guidée le samedi et le dimanche à 10h30.
Durée : 1h – Sur inscription
Visite guidée par Olivier Clynckemaillie,
conservateur du musée, le samedi à 14h30 autour
du patrimoine lié à l’esthétique industrielle
Durée : 2h – Sur inscription

VISITE TOURISTIQUE EN PETIT TRAIN
Dimanche à partir de 14h
Durée de la balade : 1h
Au départ de Comines, devant l’Hôtel de Ville :
14h/15h/16h/17h
Au départ de Wervicq-Sud, devant l’Espace
2000 :
14h30/15h30/16h30/17h30
Gratuit, sans réservation

Informations et inscriptions aux visites guidées :
Maison du patrimoine
4/6 rue du Pont
03 20 14 21 51
www.facebook.com/cominespatrimoine

Retrouvez le détail du programme sous ce lien :
http://www.ville-comines.fr/img/files/PDF_DIVERS/bd-plaquette-jep2016.pdf

Publié dans Actualité cominoise, comines, comines warneton, Divertissement, eglise, Eglise St Chrysole, expositions, festivité, maison du patrimoine | Tagué , , | Laisser un commentaire

Décors en éclats :Les églises et chapelles de Comines-Warneton et de la région

La Société d’histoire de Comines Warneton et de la région avec la collaboration du comité du petit patrimoine religieux  présente dans le cadre des journées du patrimoine :

« Décors en éclats :Les églises et chapelles de Comines-Warneton et de la région avant leur destruction en 1914-1918  »

les 10 et le 11 Septembre en l’église St Chrysole de Comines Belgique

le 17 et 18 Septembre en l’église St Martin de Bas Warneton

le 31 Octobre et le 1er Novembre en l’église St Pierre et Paul de Ploegsteert

Cette exposition présente toutes les églises et chapelles de l’entité et de celles de Comines France

affiche

Voici quelques photos du vernissage vendredi soir

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publié dans Actualité cominoise, comines, comines warneton, eglise, expositions, société d'histoire | Tagué , , | Laisser un commentaire

Comines la Fête des Louches 2016 est maintenue !

affiche-seigneurie-de-comines-2016

Communiqué de Florent Bossuyt pour le Comité de la Fête des Louches

Bonne nouvelle, la Fête des Louches 2016 est maintenu mais devra respecter quelques aménagements afin de répondre aux règles de sécurités imposées par le plan Vigipirate.

La municipalité de Comines, le Comité de la Fête des Louches et les services de police et de secours ont travaillés dans ce sens afin de présenter au préfet un plan de sécurité permettant de maintenir notre fête.

Nous reviendrons vers vous d’ici quelques jours pour vous communiquer l’ensemble de ces aménagements mais rassurez-vous, les Louches seront bien lancées cette année !

L’occasion de vous rappeler qu’il est toujours possible de s’inscrire à l’élection de la Seigneurie de Comines en tant que participant ou simple spectateur de la soirée !

Publié dans Actualité cominoise, comines, festivité, FETE DES LOUCHES | Tagué , | Laisser un commentaire

Comines Exposition « De la collégiale Saint-Pierre à l’église Saint-Chrysole » A la Maison du patrimoine

dsc_1938-copier

Exposition « De la collégiale Saint-Pierre à l’église Saint-Chrysole » A la Maison du patrimoine  jusqu’au 10 novembre.

 

Exposition historique sur le thème de l’église saint Chrysole

Réalisée et présentée par la Maison du patrimoine, en partenariat avec le Musée de la poupée et du jouet ancien de Wambrechies .

Retour sur l’histoire de l’église saint Chrysole au travers de vitrines scénographiques créées par le musée de la poupée et du jouet ancien de Wambrechies. Une façon originale de découvrir ce monument incontournable de Comines , à travers différentes tableaux retraçant son existence depuis l’ancienne église St Pierre jusqu’à l’église St Chrysole en terminant par sa  restauration .

l’exposition présente également un grand nombre de plans de documents et de maquettes de l’église

A voir en famille !

Ouverture exceptionnelle les samedi 17 et dimanche 18 septembre, de 14h à 18h, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un petite visite virtuelle pour vous donner envie de venir voir cette exposition

Publié dans Actualité cominoise, eglise, Eglise St Chrysole, expositions, maison du patrimoine | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Comines (F) Décès de Mr Jacques Poissonnier ancien parfumeur

Nous apprenons avec peine le décès de Mr Jacques Poissonnier à Perpignan le 23/08 où il résidait maintenant depuis plusieurs années.

Jacques Poissonnier était un « personnage cominois » commerçant parfumeur ,il était avec jean Dean et Pierre Dupé  à l’origine de la première union commerciale l’ Ucc (Union Commerciale Cominoise ) ensuite il devient le président du Car et de  Carlys les associations commerciales cominoises qui ont suivi l’Ucc et de  » la maison du commerce » structure d’aide pour les commerçants cominois avec un secrétariat ,il faisait également partie quand il était activité de diverses associations pour promouvoir le commerces et l’artisanat

une adresse pour envoyer nos condoléance.. s.senave@laposte.net

voici une photo de l’intérieur de son magasin (photo Beghin)

pois

Aux Fleurs de Nice ,Parfumerie cadeaux créée en 1936 par Mme Leroy au 62 Rue d’Hurlupin .Pendant la deuxième guerre ,le magasin  est détruit et doit s’installer pour un temps sur la grand place avant de revenir à son emplacement initial. Il est repris par la suite par sa fille en 1957 ,puis par son petit fils et sa femme en 1963 ,Mr et Mme Jacques Poissonier, qui le dirigent jusqu’en 1996 .Sur la photo Mr Poissonnier et sa vendeuse Valérie .

Publié dans Actualité cominoise, comines | Tagué , | 1 commentaire

Comines (F) L’orgue de St Chrysole suite et nouveaux témoignages

carte 01

(c’est vrai que c’était vraiment scandaleux cet orgue dans cette église sombre et triste …)

Je vais reprendre et publier ici l’avis de Nicolas Desplanque et d’un autre organiste belge qui joué aussi l’instrument; car de temps en temps ,j’ai l’impression d’être un peu « isolé » avec quelques autres passionnés, un empêcheur de tourner en rond , un type hors du temps un peu babache (comme on dit à Comines) qui n’y connaît rien , alors rien de tel des avis éclairés !

Nicolas Desplanque

En effet il y a eu la restauration début des années 90 qui avait ressuscité cet instrument et le programme du concert d’alors était digne de ce qu’il se fait à haut niveau à travers le monde. Le monde, parlons-en ! J’en connais dans d’autres pays qui auraient été littéralement écœurés d’apprendre qu’on jetterait à la poubelle un tel instrument pour une question de lumière (pour ceux qui ne le savent pas, la France est la médaille d’or de l’orgue : tous les ans des étudiants et concertistes se bousculent au portillon pour pouvoir y étudier ou y donner des concerts). Cet orgue, je l’ai joué pendant 20 ans, j’ai eu mes premiers cours d’orgue dessus (et pourtant je n’ai « que » 30 ans, je ne « radote pas comme un vieux ») et j’y ai connu de beaux moments même quand cet orgue avait un peu de mal à faire fonctionner ses poumons. Mais voilà, il y a un « orgue » (si on peut l’appeler ainsi) électronique acheté pour 10.000 euros qui semble contenter une minorité (à l’époque il s’agissait d’un achat « temporaire ») et envoie définitivement son grand frère aux oubliettes. Ç’aurait été une bonne chose de faire table rase s’il y avait un projet derrière car l’instrument était vieillissant, mais j’en doute fort vues les dernières actualités.

Donc aujourd’hui on en est là : un pas en arrière vers une église privée de ses charmes (après le beau pas en avant de sa restauration); en plus d’être un élément architectural à part entière, l’orgue complémentait l’âme du lieu. Un lieu désormais à moitié orphelin, musicalement parlant. Mais voilà certains têtus préfèrent la lumière. Cette lumière qu’ils auront désormais plus dans leur rétine que dans leur âme et esprit, puisque c’est apparemment la priorité …

 A noter que malheureusement la tendance se généralise en France et que certains voulant jouer ou apprendre l’orgue doivent parcourir à chaque fois une plus grande distance. Les orgues électroniques sont pratiques pour les débutants mais deviennent vite très limités et peu motivants. Mais restons quand même sur une note positive : vitraux, lumière et orgue sont parfaitement conciliables (un exemple proche étant celui de Saint Hilaire à Halluin) donc espérons que des projets se lancent pour trouver un successeur !

Voici ici le témoignage d’un organiste Belge qui a joué de l’instrument à Comines France (il souhaite rester anonyme car il donne ici son avis de musicien et ne tiens pas à s’immiscer  dans les affaires « Françaises)

Bonjour à tous,

après avoir lu les commentaires sur différents sites journaux et pages Facebook , je me dois de répondre et de préciser ;

Étant jeune ,on dénigre volontiers tous les instruments faisant partie de notre patrimoine religieux local, n’ayant d’yeux pour ainsi dire que pour les instruments des cathédrales.

Malheureusement on ne peut avoir des Cavaillé coll dans toutes les églises de France.(Aristide Cavaillé-Coll est l’un des plus grands facteurs d’orgue du XIXᵉ siècle)

L’instrument de Comines France était en très mauvaise posture ; il était géré pneumatiquement et était en bout ce course. Il faut comprendre que pour chaque tuyau il y avait 1 à plusieurs petits sacs de cuir de dimension 3×5 cm,qui avaient de l’âge et souffraient de pourriture à cause de la fraicheur et de l’humidité du bâtiment (peu de lumière entrante,peu de baies très lumineuses) .Pour chaque tuyau il y avait un bouchon de forme conique en chêne enfermé dans le sommier ; or une tige métallique relie chaque petit soufflet à ce piston conique et ce  métal s’est corrodé suite à l’action de l’humidité et du tanin du chêne,  il devenait fragile comme du verre; et de la casse il y a eu . On aurait pu démonter les sommiers et réparer ces bouchons mais les vis fermant les sommiers étaient gelées dans le chêne de ces derniers: indévissables!!!!( Les têtes des vis cassaient ….) Une restauration  aurait été inimaginable et trop onéreuse.

Le choix d’investir  une somme colossale dans un instrument neuf est très discutable; quiconque a assisté à un concert dans l’église a pu se rendre compte que l’écho rendait l’écoute de passages rapides très floue; il serait  déplacé d’ installer un instrument aux qualités sonores exceptionnelles dans un tel environnement. C’est en ce sens  qu’une récupération intelligente des jeux aurait permis l’élaboration d’un instrument plus modeste gardant l’âme du précédent, et en utilisant cette fois la traction mécanique dont on sait qu’elle brave le temps et qu’elle est réparable .

Installez là un orgue moderne à traction électrique ou avec commande par les ondes , dans 25 ans il ne parlera plus du fait de l’humidité ambiante.

Bien sûr qu’ une personne qualifiée aurait du intervenir pour ré harmoniser les jeux. Les tuyaux de l’ancien orgue n’étaient peut être pas tous faits du meilleur alliage,mais quelle importance?

Quant à critiquer (sur d’autres sites et pages) les petits organistes de tout bord qui se sont dévoués, là on va un peu loin;  ils font ce qu’ils peuvent, sans ces petits d’organistes beaucoup d’instruments (80% ?) resteraient muets à jamais.

Bien à vous.

 

 

Publié dans Actualité cominoise, eglise, Eglise St Chrysole | Tagué , | 2 commentaires

Comines (F) Église St Chrysole : Destruction de l’orgue ! le choc !

reste orgue

 

Et oui ,quel choc ! ,l’orgue de 1933 construit par la Maison Grammet de Saint André est parti…. à la benne :bâti ,tuyaux et pupitre !

Pourtant il avait été conservé avec moult précautions pendant la restauration ,emballé ,ventilé etc… et tout ça pour finir à la benne (je ne parle même du gaspillage d’énergie et du  prix « de l’emballage » )

Tout cela parce que quelques uns ont trouvé que sans l’orgue , l’église aurait plus de lumière et que de toute façon il était nul à leur goût , il aurait peut être fallu y réfléchir avant messieurs,mais je ne suis pas ingénieur, architecte, grand musicien ou élu ,la compréhension de cette c….rie  me dépasse moi simple cominois  …. il aurait fallu réellement (au lieu de faire semblant) prendre du temps et quelques avis éclairés  auprès de l’association St Chrysole ,des Amis de Comines et aussi des paroissiens   ,mais n’oublions pas que nous sommes à Comines et que l’on aime bien faire « des surprises » en catimini sans concertation ni discussion ….

Lors de ma visite j’ai croisé ,un homme choqué et abattu ,un citoyen belge passionné d’histoire locale et joueur d’orgue qui avait souvent utilisé l’instrument ,il était scandalisé ,il essayait de m’expliquer en termes techniques que même bien abimé avec un peu de bonne volonté et en réduisant les jeux (il y en avait 4 à l’origine) il aurait été possible de restaurer l’instrument ,je n’ose répéter les mots qu’il a utilisés pour qualifier cette destruction ….

Maintenant en tant que passionné d’histoire et des monuments cominois ,j’attends la prochaine « surprise » et je rends hommage à tous les personnes bénévoles qui s’occupent de l’église corvéables à merci qui une nouvelle fois vont devoir nettoyer toute la poussière générée par tout ce chambardement ,il faut vraiment avoir la foi et l’amour du patrimoine pour continuer à faire quelque chose pour cette église ….

 

il avait quand même de la gueule même si il prenait la lumière …

orgue dernière

 

Publié dans Actualité cominoise, eglise, Eglise St Chrysole, histoire locale | Tagué , , | 7 commentaires

Comines Eglise St Chrysole la chaire et les plans de Don Bellot

Comines Église St Chrysole la chaire et les plans de Don Bellot.

Durant ce mois de Juillet nos amis hollandais Ard et Anton Lukassen spécialistes de l’œuvre de Don Bellot ,nous ont ramenés le fruit de leurs recherches sur l »église St Chrysole aux archives du monde du travail à Roubaix et en particulier sur la chaire qui doit prochainement être reconstruite durant la dernière phase des travaux .

Voici le dossier et les plans dessinés par Don Bellot

DSC01623 (Copier)

Une vue d’ensemble

DSC01625 (Copier)

On remarque que dans les plans d’origines le décor était bleu

DSC01635 (Copier)Une vue de dessus

DSC01626 (Copier)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publié dans Actualité cominoise, eglise, Eglise St Chrysole, travaux | Tagué , | Laisser un commentaire

Comines la folie de Pokemon go et le patrimoine

Vous le savez certainement Pokemon Go le jeu en réalité augmentée est sorti officiellement ce dimanche matin .A Comines cela a l’air de bien prendre ,c’était d’ailleurs extrêmement curieux de voir le nombre de jeunes téléphone à la main autour de la place et du jardin public par ce calme dimanche de Juillet.

Pour les novices ,le but du jeu et « d’attraper » des pokemons qui appairassent aléatoirement dans la ville lorsque vous vous déplacez . En Bref c’est une sorte de Gps ou des petits êtres virtuels appairassent sur votre écran et il faut les capturer à l’aide de « pokeballs » et c’est là que vient l’intérêt pour notre ville ,il faut recharger ces « pokeballs » dans des lieux précis les « Pokéstop « ,ici à Comines autour des monuments principaux ,c’est aussi une manière de « découvrir » la ville . Dans la ville il y a aussi des arènes ,lieus où se déroulent des combats de pokemons ,car le but ultime ,c’est de faire combattre ces pokemons pour les rendre plus forts….

Mais ce qui est « drôle  » c’est que ces lieux sont plus où moins bien traduits de l’anglais , du néerlandais  etque parfois un esprit taquin donne quelques explications loufoques sur ces lieux ; malheureusement pour nous ces photos ne sont souvent pas terribles .

quelques exemples :

le plus réussi : avec une traduction qui paye ! « House of  Mémory » avec pour description : »les plus beau mugs de la région »

le plus réussi

le plus réussi

le plus drôle ( c’est un peu de mauvais goût ! mdr)

le Kiosque à l’agonie

avec comme description : « Attend la douce musique d’une pelleteuse »

dans la série j’ai relevé aussi « le château de la mérule  » ( la mérule est un champignon qui ronge les maisons)  pour la grande maison Vanhasbrouck rue du chateau

 

la plus humoristique

la plus humoristique

le château de la mérule ………

IMG_1186

Il y a aussi la  » kapel langs de weg  » en néerlandais  ? (la chapelle le long du chemin )pourquoi ? Elle se situe à la sortie de comines sur la route d’Armentières

IMG_1191

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié dans Actualité cominoise, comines, Divertissement, histoire locale, maison du patrimoine | Tagué , | 2 commentaires